Épisode 2 : le rapport « maître / esclave »


Rappel
 : À l’origine de ce récit se trouve une série de quatre rencontres entre une dizaine de personnes qui ne se connaissaient pas. Elles avaient pour seul point commun initial de s’être inscrites à un atelier de réflexion consacré à l’« actualité de la (dé)colonisation ». Elles n’avaient aucune expertise ou légitimité particulière pour le faire ; elles en avaient juste le désir. Le présent récit raconte l’expérience de pensée de ce groupe. Le « nous » qui y est mobilisé renvoie donc avant tout aux participants de l’atelier.